Borgo Rovereto

Avant la naissance d’Alessandria, autour du village de Rovereto il y avait plusieurs villages, dont Borgoglio et Bergoglio. Le village de Rovereto (castrum roboreti) était entouré de murs qui défendaient le château et les maisons et constituait le village médiéval typique. Il semble que le nom de Rovereto dérive des nombreux bois de rouvres qui entourent le village. À l’intérieur se trouvait l’église de Santa Maria di Castello et se conserve encore maintenant. Devant le château de Rovereto, au delà du fleuve Tanaro, où se trouve aujourd’hui la Citadelle, il y avait un centre agricole appelé Borgoglio, déjà lié à un pont sur la fleuve, consolidé et rendu plus solide dans le temps et récemment détruit.

Rovereto devait être un entrepôt pour les marchandises qui arrivaient de Gênes et étaient destinées aux terres voisines. Beaucoup d’habitants des territoires voisins (Marengo, Villa del Foro, Solero, Oviglio, Quargnento, Borgoglio) voyant tant de trafic et d’argent, ils vinrent pour s’installer à Rovereto qui devint un village florissant et s’unirent contre les tyrans des seigneurs féodaux voisins. Ainsi, le 3 mai 1168, la nouvelle ville est né, et bientôt appelé Alexandrie en l’honneur du pape Alexandre III. Après l’inondation de 1994, Borgo Rovereto est le siège d’une fête importante, qui se déroule pendant un week-end du mois de mai, voulue par les habitants eux-mêmes comme symbole de la renaissance de la ville; les cours du village antique sont ouvertes pour accueillir des concerts, des expositions, des lectures et les rues sont remplies de stalles, de teathers et de musiciens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *